les 7 du mardi

25 octobre 2009

7 fini!

Et voilà, mes amis, pour la 110ème et dernière fois, je vous emmène sur le chemin des 7.

Je n'étais pas trop heureuse de mes dernières sélections et je n'avais pas du tout envie de vous balancer des fonds de tiroir.

C'est difficile de dire au revoir: j'ai mis quelques mois à m'y résigner.

Je vous laisse en sélectionnnant 7 photos parmi mes préférées.

7

Jeux en Croatie

4

Sieste au Bénin

3

Pêche au Maroc

1

Essayage en Toscane

2

Méditation en Libye

9

Liste à Virton

8

Au revoir à tous!

Et en route pour (qui sait?) de nouvelles aventures...

Posté par domdel à 10:38 - Commentaires [6] - Permalien [#]


19 mai 2009

les 7 céréales

Ah, Ah, je vous entends déjà: elle va nous faire 7 pains complets pleins de graines!

Que nenni... je vous emmène directement aux champs... chez la déesse Ceres, grande déesse des moissons.

1

Blé dur ou tendre. J'opterai pour le tendre à cause de la délicatesse des sortes de pois de senteur qui s'y mèlent

2

Le vert à l'infini: de l'orge, du seigle, de l'épeautre?  Décidément, je n'y connais rien. Si vous pouvez m'aider, j'en prendrai de la graine. 

3

Je sais: le lin n'est pas à proprement parler une céréale, mais il pousse dans les champs et on consomme ses graines. Et comme je n'ai pas encore de photos de riz... (et si vous m'offriez un voyage au Vietnam?)

4

Et voilà la vedette, la star du genre: le tendre blé vert (un peu bleu, même), juste après le blé en herbe!

5

Le même (enfin, pas vraiment) en bien mûr. Rappelez vous: les bleuets d'azur dans les grands blés mûrs...

6

Là, je pense que c'est de l'orge. J'aime bien son côté "océan bouleversé par des vagues sans fin" ou alors "Alfred, mais passe donc un peigne dans tes cheveux"

7

Et un petit tour au Bénin: le mil et le sorgho font tout ce qu'ils peuvent pour nourrir, de leurs milliers de grains , des milliers de gens.   

Dominique DELBECQ

Posté par domdel à 00:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 mai 2009

7 écritures

On vous plonge dans un pays où l'écriture de la langue diffère de la vôtre et vous devenez brusquement analphabète...

5

A Figeac, un petit bout de l'immense reproduction de la Pierre de Rosette qui permit à Champollion de déchiffrer les hiéroglyphes.

1

En Croatie, la Pierre de Valun offre un rare exemple de Glagolitique, alphabet slave ancien, vague ancêtre du cyrillique.

2

Écriture gothique, à présent. L'alphabet est le même mais la graphie diffère. Bonne chance avec les majuscules...

7

Revenons à notre alphabet latin. Pas toujours si facile non plus de le lire, quand il est taillé dans la pierre... Vous pouvez toujours vous lancer dans l'épigraphie.

4

Ils écrivaient spécial au 17ème, non?

3

Pas facile non plus en vieille recette écrite à la plume...

6

Ah! là, c'est clair...

Dominique DELBECQ

Posté par domdel à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 mai 2009

7 en Moselle

Un petit week-end en Moselle allemande. Si vous avez des envies de romantisme et de dolce vita à la teutone, c'est l'endroit rêvé...

1

D'abord, la Moselle, c'est le pinard! Il y en a partout: sur toutes les tables, dans toutes les caves, sur tous les coteaux, dans tous les estomacs.

5

Vous voyez, les vignes essaient même de rentrer en ville.

Et c'est où le vignoble le plus pentu d'Europe, hein? Calmont (Bremm) plus de 60°,donc plus de 140%. 

6

Il y a aussi quelques amateurs de... bière et de paysannes aux gros poumons dansant dans les prés avec de robustes gaillards. Enfin, je crois que je m'égare un peu...

2

C'est aussi des villages charmants, aux maisons super belles. Les colombages, mes enfants! et le jeu des ardoises!

7

Autre spécialité locale: les châteaux. Voici celui de Cochem, en dessous de Coblence.

3

La grimpette jusque là vous offre la récompense d'une vue magnifique.

4

Et si vous buvez le riesling avec modération, vous serez comme un ange: au paradis.

Dominique Delbecq

Posté par domdel à 00:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

28 avril 2009

7 têtes de mort

Oulàlà... Ambiance!

3

J'ai toujours été fascinée par ces interdictions de mettre un pied de l'autre côté du poteau, dans cette forêt si tranquille. J'imagine un bataillon complet prêt à me zigouiller, brrr...

1

Celui-ci n'a plus de dents le pôôvre...

2

Zont l'air vraiment mauvais, ces méchants là. Plus y sont p'tits, plus y sont teigneux.

4

Lui, c'est un Italien du cimetière de Pise. Ah, ces Italiens... un beau sourire Peps même dans la mort!

5

Lui aussi, c'est big smile. Dans le fond, elles sont plutôt sympathiques, toutes ces têtes.

6

L'école des Beaux Arts de Rouen s'est établie dans une sorte d'ancien charnier, quand la peste remplissait tellement les cimetières qu'on devait ouvrir des annexes: l'Aître Saint-Maclou est finement décoré.

7

Je ne sais pas pourquoi, chaque fois que je vois celle-ci, je pense qu'elle plairait beaucoup à mon chien: le nonos est appétissant!

Sur ce, bonne semaine....

Dominique DELBECQ

Posté par domdel à 09:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


21 avril 2009

7 châteaux d'eau

Encore des histoires d'eau, me direz vous... après les loquettes de la semaine dernière (merci à Loulou de m'avoir donné le nom usuel de ces bacs)

Mon premier choc visuel au château d'eau date de "Bagdad café", vous vous souvenez...

1

Dans les brumes de Rouvroy, un drôle de champignon pousse sur le fumier...

2

Dans l'enceinte d'une école, l'ancien château d'eau de Virton attend une autre vie.

3

Niché dans la forêt, celui de Chantemelle disparaît presque en été. Faut l'hiver pour le voir.

4

Au rond point de Gembloux. Je ne sais pas si on le repeignait ou si on voulait simplement laver les vitres...

5

Dans un terrain militaire, à Arlon, il défie l'autoroute.

6

Dans les vitres de celui de Bonnert, on voit des sapins, des nuages et même des oiseaux.

7

A Fratin, l'ombre du château d'eau se mêle aux croix du cimetière. L'alpha et l'eau-méga.

Dominique DELBECQ

Posté par domdel à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 avril 2009

7 bacs à eau

Un instant de fraîcheur...

Dans mon village, il y a 5 bacs à eau qui sont restés après la "disparition" du lavoir. J'ai complété la série par d'autres du voisinage.

1

Celui de Jean-Marie. Il est le plus caché et sans doute le plus beau.

2

En plein centre!! Celui des enfants, des laveurs de voiture, et de tonton Roger

4

Celui de chez Jacques. Vide lors de la fête du mois d'août pour éviter les "débordements"

3

Celui de l'entrée du village, halte des lecteurs de fausses cartes géographiques en algues brunes et vertes.

5

Celui de chez Bernard. Ne sert qu'aux vaches et à rehausser la beauté de ce pré.

6

Celui du village de Lahage. Beau débit!

7

Et hop! on passe la frontière: dans la Meuse, en face du Lac de Madine, à Hattonchâtel.

Dominique DELBECQ

Posté par domdel à 12:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 mars 2009

7 à nouveau au grand feu

L'an dernier déjà, je vous emmenais déjà au grand feu. Je persévère.

Tout commence à la nuit noire:

1

Le village rassemble tous les sorciers et les sorcières. Marche aux flambeaux pour ceux qui sont les maîtres du feu.

Enfin, aux jours d'aujourd'hui, il y a surtout les enfants de l'école, les parents et amis...

8_copie

On arrive au bûcher: le R de Robelmont s'inscrit en lettre végétale et nos ombres surveillent la mise à feu.

2

La flamme, en mèche rebelle, attaque l'hiver agonisant. Le feu, lumière et chaleur, destruction et cataclysme. Deux pierres et de l'étoupe.

3

A chacun de lire, sur la figure du feu, le personnage démoniaque qui vous fascine et vous terrasse.

5

Derniers soubresauts du noir sur le rouge. Le foyer fou fond sur vous.

6

Et la présence magique des ces hommes, si près, si petits, si improbables.

7

Les elfes numériques, fantômes, illusions et spectres, visions irréelles d'un feu qui ne s'éteindra qu'au lever du jour.

Dominique DELBECQ

Posté par domdel à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 mars 2009

7 panneaux

Certains d'entre vous ont remarqué que j'ai "raté" un mardi!

En fait, je voulais vous emmener au carnaval de Dunkerque où j'avais fait, jadis de si belles photos...J'ai eu beau chercher, et chercher encore, je ne les ai pas retrouvées. Elles dorment dans ma tête et au paradis des photos malencontreusement effacées.

J'ai donc laissé un mardi blanc, in memoriam.

Pour ne plus rien perdre, je vais vous faire suivre les panneaux.

1

Tout grand panneau pour une toute petite route de campagne. J'ai toujours aimé être à pied, au bas de ces sortes d'arbres métalliques.

2

Si une famille, un vélo et un cheval se retrouvent en même temps sur ce petit sentier, ce sera en effet le "risquons-tout"...

3

Le vieux café est ouvert. Est-ce vrai qu'il n'y a qu'un sens unique pour y arriver? En tous cas, moi, je suis dedans et dehors.

4

Faut pas être trop grand, ni trop gros pour passer, et en plus on vous met des chicanes.

5

C'était un peu surréaliste...

6

De la cheminée du train est sortie toute une forêt...

7

La Vierge ne fait ce qu'on lui dit que du bras droit!

Dominique DELBECQ

Posté par domdel à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 mars 2009

7 à Orval

Vous connaissez sans doute la bière (et peut-être aussi le fromage) d'Orval.

Surtout si vous êtes Gaumais ou simplement passé en touriste dans ma région.

Mais, il n'y a pas que ça...

1

Orval, c'est surtout une abbaye cistercienne. On peut y visiter les ruines de l'ancienne abbaye. Au départ, un chêne des plus impressionnant! Je l'aime encore plus en hiver quand les feuilles ne cachent pas la structure de la ramure.

3

La rosace s'élève en parfaite harmonie au milieu des murs moussus.

4

Colonnes romanes, voûtes ogivales, choeur effondré.

2

On vous explique la fondation, il y a presque un millénaire, les fléaux de l'histoire, la destruction au moment de la révolution.

5

Il y avait tout: une vallée protégée, de l'eau (la fontaine Mathilde en témoigne), le bois des forêts, la pierre de France et même du fer.

6

Dans les ruines, on goûte cette mélancolie paisible, chère aux romantiques

7

Et à Orval, cela se vérifie, d'autant que l'abbaye moderne jouxte les vieux murs. Les moines, toujours présents, apportent un supplément d'accueil et de spiritualité bienvenus. 

Dominique DELBECQ

Posté par domdel à 00:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]